Accueil Conseil de Paris L’aide à nos ainés

L’aide à nos ainés

Le 16ème est l’arrondissement parisien qui compte la proportion la plus élevée de plus de 60 ans (26% contre 8% en moyenne à Paris) et de plus de 75 ans (11,5% contre 18% en moyenne à Paris). Nous nous devons donc de favoriser la retraite active des jeunes retraités et de mieux prendre en compte les besoins de dépendances que l’on rencontre en fin de vie.

Nous favoriserons la retraite active en :

-         créant des lieux d’échanges d’expériences professionnelles entre les retraités et les jeunes : rencontres dans les collèges, les lycées et les universités ; perspectives de tutorat et de parrainage vers les jeunes qui s’interrogent sur leur avenir ou qui ont besoin de soutien pendant leurs études

-         aménageant un parcours santé sur l’hippodrome d’Auteuil et une promenade digne de ce nom entre les gares de Passy et d’Auteuil

-         développant des lieux de convivialité (restaurants pour personnes âgées ; club internet) et en lançant un festival de la poésie.

Nous renforcerons la prise en charge des besoins de dépendance

-         en sécurisant l’accès aux services d’aide à domicile : les associations offrant un service de qualité seront labellisées par la ville de Paris et un guichet unique d’information sur les établissements et les services d’aide à domicile sera créé à la mairie d’arrondissement

-         en facilitant l’accès aux soins sans dépassement d’honoraire : annuaire et accès Internet

-         en créant une résidence médicalisée pour les personnes âgées dépendantes sur le site de Varize-Murat

-         en créant deux centres d’accueil de jour pour les victimes de plus en plus nombreuses de la maladie d’Alzheimer

C’est par le développement immédiat des projets humanistes et solidaires d’aide à nos aînés que nous anticiperons les difficultés croissantes liées au vieillissement et à la dépendance.

Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas Lauret, 46 ans, devient directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po. Inspiré par Michel Rocard dès son adolescence, il s'engage dans le 16e où il habite pour soutenir un projet alliant efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu Conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA 75). Adhérent de La République en Marche depuis juillet 2016, il est convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe macroniste Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris dont il est porte-parole. Aujourd'hui, il est candidat auprès d'Hanna Sebbah dans le 16e et d'Agnès Buzyn à Paris.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Thomas LAURET
Charger d'autres écrits dans Conseil de Paris
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le conseil du 16e du 23 juin 2014 en bref. La droite refuse d’expérimenter le systême de cotation garantissant l’impartialité dans l’attribution des logments sociaux

A l’ordre du jour du Conseil du 16e arrondissement du lundi 23 juin figuraient plusieurs s…