Le tramway dans le 16e – perspective historique et prolongation du Pont du Garigliano jusqu’à la Porte d’Auteuil. Les droite ultra-conservatrice du 16e n’en veut pas, les progressistes le feront avec Anne Hidalgo et Thomas Lauret

Le tramway dans le 16e – perspective historique et prolongation du Pont du Garigliano jusqu’à la Porte d’Auteuil. Les droite ultra-conservatrice du 16e n’en veut pas, les progressistes le feront avec Anne Hidalgo et Thomas Lauret

Bld exelmans et viaducBld Exelmans vue gare d'Auteuil

L’histoire de la petite ceinture nous montre comment le 16e sud à perdu son lien direct avec le 15e arrondissement. La petite ceinture se prolongeait de la porte d’Auteuil sur le bld Exelmans par un aqueduc et traversait la Seine au pont du Garigliano. En 1945 une bombe brisa l’aqueduc au niveau de la rue Chardon Lagache, et la ligne de chemin de fer s’arrêta désormais à la gare d’Auteuil. Cette coupure limita le nombre d’utilisateurs au moment de l’essor de la voiture jusqu’à ce qu’en 1989, la ligne fut fermée laissant à l’état de friche la gare d’Auteuil et la voie de chemin de fer entre La Muette et la Porte d’Auteuil. L’absence de reconstruction de cette voie entre 1945 et 1989 est une erreur que l’on doit corriger aujourd’hui.

Le projet initial du Tramway prévoyait de prolonger la ligne qui s’arrête au Pont Garigliano jusqu’à la porte d’Auteuil. Face à l’opposition des élus du 16e arrondissement, ce projet n’a pas pu être réalisé sous les mandatures Delanoë.

Claude Goasguen s’est toujours opposé à ce projet de sorte que le 16e arrondissement sera le dernier des arrondissements du contour de Paris à ne pas disposer de ce mode de transport efficace et écologique permettant de favoriser l’accès à la Porte de Versailles et la Porte d’Orléans et à toute les lignes de métro de ces secteurs. Ce rejet symbolise la volonté des élus conservateurs de l’arrondissement de ne pas se connecter à Paris. En refusant ce projet, ils enferment le 16e dans des frontières d’un autre âge.

Avec Anne Hidalgo et les acteurs concernés, nous porterons ce projet dans la mandature 2014-2020 pour que les habitants du sud de l’arrondissement ne soit plus obligé d’attendre le bus devant France télévision pour traverser le pont du Garigliano, pour que l’accès à Auteuil .

 

Thomas LAURET

 

Mots-clefs :, ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante