Conseil d’arrondissement du 9 juin 2008 – les idées de gauche progressent dans le 16ème

Jean-Yves Mano a déposé avec Ghislaine Salmat et Thomas Lauret un voeu pour que soit créé dans le 16ème arrondissement un Point Paris Emeraude, point d’information et d’orientation pour la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Aujourdh’ui une structure commune existe pour le 15ème et le 16ème arrondissement mais, installée à l’hôpital Vaugirard, elle remplit de fait sa mission au service du 15ème arrondissement.

Dans le 16eme les personnes âgées de 60 ans et plus représentent en effet en 2004 , 26% de la population contre 18% à Paris, soit 87 000 personnes. Les plus de 75 ans représentent 11,5% de la population contre 8% à Paris.

J’ai insisté pour que ce soit l’occasion de regrouper dans un lieu unique les diverses permamences sur ce sujet : le centre de formation pour les retraités et les personnes âgées (permanence à la mairie le mercredi et le vendredi après-midi) et les l’AMSAD (maintien à domicile des personnes âgées ) ouverte le mercredi et le vendredi à la mairie. Ainsi pourrait être créé un guichet unique ouvert tous les jours.

Ce voeu a été voté à l’unanimité par le conseil d’arrondissement.

 Ne voulant pas être en reste sur les questions sociales, et prenant enfin conscience de la réalité sociologique et des inégalités existantes dans le 16ème (188 personnes âgées isolées et 8 couples attendent une place en résidence pour 16 logements se libérant chaque année seulement), le maire a déposé un veu pour que soit regroupés le Point Paris Emeraude, le Centre d’Action Sociale (mal installé au sein de la Mairie et qui offre des prestations pour près de 20 000 habitants du 16ème), une résidence appartements pour les personnes âgées et des logements sociaux mixtes.

La gauche ayant toujours appelé de ses voeux la création de logements sociaux supplémentaires, d’une résidence pour personnes âgées (nous l’avions inscrite dans notre programme) et une meilleure installation du centre d’action sociale, a voté ce voeu dans une belle unanimité. La localisation envisagée  par le Maire (immeuble 6 Place Possoz) mérite néanmoins d’être étudiée avec plus de détail par les services de la Ville pour vérifier si la surface qui devrait se libérer suffit à l’ensemble du projet.

Un autre sujet a été plus polémique. Le maire critique le pavillon de l’eau Avenue de Versailles qui accueille pourtant 2500 visiteurs et scolaires par mois et est géré de façon dynamique, expliquant qu’il comporte suffisamment de place pour installer un crèche. Il demande une inspection. Jean-Yves Mano l’ a invité à se renseigner auprès de la Directrice avant de lancer l’arme lourde sur cette belle structure.

Nous avons justement un projet de crèche sur le site dans les locaux voisins du pavillon. Mais ces locaux ayant été occupé illégalement, le début des travaux a été retardé. Nous avons demandé au maire lors du dernier conseil d’arrondissement d’intervenir mais celui-ci a refusé. La Mairie de Paris est en train de régler le problème sans l’aide de la Mairie d’arrondissement. La crèche se fera mais pas au détriment du Pavilon de l’eau.

Trois autres crèches sont prévues : l’une rue Erlanger, l’autre rue de Chaillot, la 3ème dans le projet Porte d’Auteuil et nous essayons de faire aboutir le plus vite possible ces projets retardés par divers recours contentieux. Espérons que la réalisation du projet de la Porte d’Auteuil ne soit pas freiné par la Mairie d’arrondissement.

Vous pourrez prochainement découvrir sur ce site le programme architectural qui n’a rien à voir avec ce que vous présentaient certains tracts mensongers et dont l’unique but était d’effrayer les riverains.

Bien cordialement

Thomas LAURET

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante