Stade J Bouin : le communiqué de M Vuillermoz, adjoint au maire chargé des sports

 09/09/2009
   Ci dessous le communiqué publié par M. Jean VUILLERMOZ; adjoint au maire e paris chargé de sports :

  »  Les élus du Groupe des Verts au Conseil de Paris ont renouvelé ce jour leur opposition au projet de nouveau stade Jean Bouin adopté par le Conseil de Paris en 2007.

L’Exécutif municipal est déterminé à poursuivre ce projet ambitieux pour le rugby à Paris et pour le rayonnement sportif international de la capitale, malgré tous les conservatismes.

Cette détermination repose sur la conviction que ce projet est utile pour Paris à plusieurs titres :
- les conditions d’accueil des spectateurs dans le stade actuel sont indignes d’une équipe de haut niveau, avec la moitié des spectateurs qui ne sont pas abrités de la pluie et moins de 10.000 places
- le nouveau stade Jean Bouin proposera 20.000 places assises et couvertes, avec des conditions d’accueil des joueurs, des médias et des spectateurs conformes aux standards européens
- le futur stade intègrera un parking souterrain de 500 places, dont 100 réservées aux riverains, et plus de 7.000 m² de commerces et bureaux qui font cruellement défaut dans le quartier
- le coût du projet global approuvé par le Conseil de Paris est de 119 M€ comprenant non seulement le stade mais aussi le parking et les surfaces commerciales qui rapporteront des recettes à la Ville. Le chiffre de 200 M€ évoqué par les Verts constitue donc de la désinformation. 

Par ailleurs, contrairement aux allégations entendues ici ou là sur la soi-disant « éviction des groupes scolaires », la Municipalité s’est engagée à garantir la continuité de la pratique sportive de proximité. Ainsi, le réaménagement des pelouses centrales de l’hippodrome d’Auteuil permettra, lorsque l’Etat aura bien voulu inscrire ce dossier en Commission des Sites, d’accueillir dans des conditions optimisées l’ensemble des scolaires et des associations utilisant actuellement le stade Jean Bouin. Des solutions temporaires ont également été présentées aux riverains lors de la réunion de concertation co-animée par Anne Hidalgo, Claude Goasguen et moi-même le 3 septembre dernier.

 

Enfin, la Municipalité assume pleinement sa politique d’investissement, créatrice d’activité et d’emplois, qui finance à la fois, sans les opposer, le prolongement du tramway et la rénovation de Jean Bouin qui s’inscrira dans la dynamique municipale en faveur du développement durable avec plus de 2.800 m² de panneaux photovoltaïques.

 

Il est regrettable que ce projet sportif, alliant la modernité et le dynamisme de notre capitale, soit l’objet de polémiques stériles. »

Jean Vuillermoz

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

4 Réponses à “Stade J Bouin : le communiqué de M Vuillermoz, adjoint au maire chargé des sports”

  1. Keydrick
    1 juillet 2014 à 10:56 #

    Umm, are you really just giving this info out for notgnih?

  2. Charles-Henri d'Auvigny
    12 septembre 2009 à 11:09 #

    Thomas,
    Il n’est jamais trop tard de se rendre compte de l’aberration de ce projet et plus particulièrement pour les scolaires. Il ne faut pas oublier que dans les projets de Monsieur Delanoë, il y a la suppression du stade Hébert au profit de Roland Garros. Nous avons deux stades d’athlétisme, dans quelques années le sud de l’arrondissement devra se contenter que d’un seul stade éloigné de la Porte de Saint Cloud.

    Il est donc faux de dire comme le fait la municipalité que les scolaires retrouveront des conditions optimum pour la pratique du sport après l’ensemble des travaux.

    Les remarques d’Esteban sont tout à fait pertinentes. On pourrait même étudié la mise d’une politique de 2 pelouses interchangeables pour le Parc des Princes. Une pour le rugby et l’autre pour le foot.
    Charles-Henri d’Auvigny, Nouveau Centre 16ème http://www.nouveauseize.com

  3. Jihème
    12 septembre 2009 à 06:55 #

    Plusieurs se sont trouvés qui, d’écharpe changeants
    Aux dangers, ainsi qu’elle, ont souvent fait la figue.
    Le Sage dit, selon les gens :
    « Vive le Roi, vive la Ligue.  »

    Vous êtes un sage monsieur Lauret…

  4. Esteban
    11 septembre 2009 à 18:18 #

    Bonjour Thomas,
    Sans préjuger du bien fondé de ce projet, j’ai quand même quelques interrogations. Au vu du coût de 119M€ annoncé, ne serait il pas plus économique:
    1- De faire jouer le PSG au stade de france. Je pense que le coût de location du stade et bien plus économique que le montant de cette dépense, et le PSG pourra ainsi bénéficier d’un stade de dimension internationale (qui sait, peut être que cela aura un effet positif sur ses résultats sportifs)
    2- De rénover le Parc des princes (comme celà est déjà prévu dans le cadre de la candidature Euro) et y faire jouer le stade français comme club hôte.
    3- D’utiliser l’enceinte du vieux stade pour de nouvelles installations sportives à destination des jeunes.

    Par ailleurs, j’imagine que dans le cadre du « grand paris » ou « paris métropole », il a bien évidemment été étudié l’intérêt de construire deux stades de rugby proches l’un de l’autre dans l’ouest parisien: L’arena 92 a Puteaux et le nouveau JBouin. Quelles ont été les conclusions des experts qui ont penché sur ce sujet?

    Quid de la volonté d’équilibrer l’est et l’ouest de Paris. As t’on besoin de deux stades à l’ouest? Qu’en est il du stade charlety où, à une époque, le racing métro joué ses matchs en 2de division?

    Comme je le disais au début, je ne préjuge pas du bien fondé ou non de ce stade car je ne connais pas bien ce dossier, mais l’équation financière, la multiplication des projets, le fait d’avoir un stade de france presque inutilisé appelle quand même quelques questions.

    Merci de tes éclaircissements sur ces sujets.

    Cordialement

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante