Les résultats définitifs du vote des militants pour la rénovation du PS

 Le 1er octobre dernier, 92 342 adhérents socialistes se sont prononcés pour :

 

·                       La désignation du candidat(e) des socialistes à l’élection présidentielle par des primaires ouvertes aux citoyens à 68%.

 

·                       L’organisation de primaires avec les formations de gauche qui le souhaitent sur la base d’une plate-forme commune à 70%.

 

·                       L’impossibilité de cumuler dès les prochains renouvellements un mandat de parlementaire avec une présidence d’exécutif local à 71%

 

·                       La l’intstauration de la parité totale dans toutes les instances du parti socialiste à 71%.

 

·                       L’instauration de la parité dans les candidatures dès les élections législatives de 2012 à 72%

 

·                       La mise en place d’objectifs de renouvellement contribuant à une meilleure représentation des diversités de la société française à 61%.

 

·                       La réforme des statuts pour des règles nouvelles permettant une meilleure accessibilité à l’adhésion au parti socialiste à 73%.

 

·                       La réforme des statuts du Parti Socialiste afin d’améliorer notre démocratie interne à 77%

 

·                       La création d’une autorité indépendante et incontestée chargée de faire respecter les règles d’éthique et de droit à 80%

·                      La mise en œuvre dans les scrutins internes du Parti Socialiste de nouveaux mécanismes, inspirés des règles et des moyens de la République à 86%.

 

La force de ce vote est d’engager les partis au dela du PS à une rénovation de la vie démocratique en instaurant notamment le mandat unique de parlementaire.

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante