Communiqué relatif à l’établissement Gerson. Nous appelons le cardinal André XXIII, le secrétariat gal de l’enseignement catholique et le diocèse à prendre leurs responsabilités pour ramener un fonctionnement normal dans cet établissement

Les témoignages reçus de parents d’élèves et d’enseignants, dont nous précisons qu’ils sont catholiques, sur la gestion du lycée Gerson et ceux recueillis par la presse sont très alarmants. Ils confirmeraient la crainte d’une dérive intégriste ainsi qu’une gestion particulièrement sectaire dans cet établissement catholique sous contrat avec l’Etat dont la presse s’est fait l’écho ces derniers jours.

Les faits sembleraient être les suivants :

- une mise à l’écart d’enseignants ou de personnels administratifs qui ne seraient pas dans la ligne de la direction : un nombre anormal de demande de mutation (une vingtaine)   seraient en cours, avec des motifs divers mais non avoués,

- une  mise sous contrôle de l’association des parents d’élève et de son bureau,

- un manque de transparence dans la sélection laissant penser qu’elle pourrait être fondée sur l’origine, la religion et la situation familiale et pas seulement sur les bons résultats des élèves.

Ces faits interviendraient dans un contexte de développement d’un prosélytisme religieux intolérant et refermé sur lui-même, alors même que le pape François canonise deux  ses prédécesseurs. Il célèbre avec Jean XXIII une église ouverte sur le monde, et les autres religions, en particulier les « juifs », « frères ainés dans la foi » et avec Jean-Paul II une église qui inscrit le dialogue avec les autres religions dans les devoirs du catholique.

En conséquence, des parents enlèveraient leurs enfants de l’établissement, d’autres parents comme certains enseignants ont décidé de rompre le silence et d’alerter le diocèse. Le diocèse a enquêté en janvier et février. Il reconnaîtrait un rapport « accablant » et préconiserait un changement de direction de cet établissement. Il aurait rencontré le conseil d’administration qui aurait refusé d’y donner suite. La direction contre attaque en demandant le soutien des parents par l’intermédiaire de l’association des parents d’élèves « amie » et en se présentant comme victime d’une campagne de presse « ennemie » . Elle inviterait à quitter l’établissement ceux qui témoignent  et ne sont pas satisfaits de la radicalisation de l’école..

Dans ce contexte de crise, le ministère diligente une enquête administrative qui débutera cette semaine.

Le diocèse prévoirait en mai une rencontre pour aider ceux qui ont témoigné dans la presse et qui ont peur de pressions ou représailles insidieuses à trouver des solutions.

Il prévoirait  aussi ce lundi 28 avril au soir une restitution de son rapport de tutelle. Les parents en attendent des informations objectives. Nous demandons a ce que cette restitution soit complète et accessible à l’ensemble  des parents d’élève de Gerson.

Nous appelons le cardinal André XXIII, le secrétariat général de l’enseignement catholique, le diocèse à prendre leurs responsabilités vis à vis du conseil d’administration et de la direction pour ramener de la sérénité et un fonctionnement normal dans cet établissement.

 

Thomas Lauret

Conseiller de Paris

Ghislaine Salmat et Pierre-Alain Weill

conseillers d’arrondissement

Elus du 16e

Mots-clefs :,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

5 Réponses à “Communiqué relatif à l’établissement Gerson. Nous appelons le cardinal André XXIII, le secrétariat gal de l’enseignement catholique et le diocèse à prendre leurs responsabilités pour ramener un fonctionnement normal dans cet établissement”

  1. Martin
    9 mai 2014 à 22:20 #

    Pourquoi le maire du 16ème ne prend-il pas en compte les nombreux parents , ses voisins, qui attendent l’aide de la République contre des mouvements extrémistes? Soutient-il l’agenda 2014 pour tous dont est signataire l’aumônier du lycée Gerson? La France est un état laïc, et être catholique ne doit pas aller à l’encontre des lois républicaines. En tant que parent catholique, je souhaite que mes enfants soient élevés dans le respect des valeurs républicaines, et que les valeurs inculquées par notre religion atteignent les valeurs universelles , comme le signifie la notion d’Eglise Catholique universelle.

  2. Martin
    9 mai 2014 à 21:10 #

    Rien n’est prévu par le diocèse , suite à la réunion de lundi, pour venir au secours de Gerson .

  3. Duval
    3 mai 2014 à 13:03 #

    Venez écouter la direction diocesaine sur ce dossier lundi 5 mai à 18H30 dans la salle Rossini (sous l’église nouvelle) 8 bis, rue de l’Annonciation 75016 Paris.

    Vous etes tous invité pour enfin connaitre les conclusions de l’audit réalisé en janvier-février… L’ecole a prevu plus de 600 parents et fait venir une quinzaine de média. Vous pourrez vous faire votre propre jugement…

  4. Martin
    3 mai 2014 à 01:27 #

    Les conclusions de la tutelle diocésaine livrées aux enseignants lundi dernier sont totalement contradictoires: rester fidèle au projet d’accueil et d’ouverture affirmé en 2003, en dialoguant avec une direction qui accuse les défenseurs de ce projet d’être de faire le jeu de la gauche laïque.

    Il est capital de savoir que la majorité des enseignants sont fidèles au projet d’ouverture de Gerson, au nom de l’enseignement catholique qui signifie, comme cela a été rappelé , UNIVERSEL. Il n’y a aucune intention politique de la part du corps enseignant, dans la mesure où une moitié vote à droite et l’autre à gauche.Mais il y a chez beaucoup une grande peur de s’exprimer , par crainte de représailles sur leurs postes ou leurs emplois du temps.

    Toutes les instances diocésaines sont parfaitement au courant de la situation, mais personne n’a le courage d’intervenir. Le résultat en est que les élèves , même les plus jeunes, commencent à prendre position, sous influences de surveillants missionnés par la direction, que les jeunes qui gardent une liberté de pensée sont mal vus des autres, et que certes élèves du lycée(recrutés au sein de familles à pensée unique) en viennent à mépriser et critiquer un corps enseignant pourtant connu pour son dévouement.

    En tant que parents, nous souhaitons retrouver à Gerson l’esprit Catholique UNIVERSEL( et non sectaire) qui l’a toujours animé,et nous remercions tous ceux qui y contribueront.

  5. Duval
    30 avril 2014 à 17:18 #

    Malheureusement les parents qui voulaient des réponses n’ont pas eu le droit de participer à la restitution de la visite de tutelle du 28 avril. Ils n’ont pu que discuter avec l’avocat de l’école… et de se faire insulter dans la rue par les parents venus soutenir le directeur qui manifestaient bruyamment et avaient fait venir la presse (écrite, radio et télé).

    Les extrêmes finissent de prendre le pouvoir à Gerson et appliquent toutes leurs méthodes de militants : contre manifestation, désinformation, pression sur les opposants … Et si vous n’êtes pas satisfait vous avez qu’à partir…

    La vérité finit toujours par triompher, nous mettrons le temps qu’il faudra mais elle éclatera et personne ne pourra dire je ne savais pas y compris le maire du XVIème qui est le seul absent dans ce débat qui concerne 1500 familles de son arrondissement…

    Le prochain rendez-vous donné par le directeur Diocésain pour rencontrer tous les parents est le lundi 5 mai à 18h30 à Gerson.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante