Logements, crèches, parking, jardin gare d’Auteuil – les travaux démarrent enfin

Logements, crèches, parking, jardin gare d’Auteuil – les travaux démarrent enfin

 

Les images du projet fichier doc Gare auteuil

 

Anne Hidalgo est venu ce jeudi 19 juin Gare d’Auteuil avec son adjoint au logement, Ian Brossat, pour le lancement des travaux de ce projet porté depuis 10 ans par Jean-Yves Mano,  Paris Habitat et la Ville de Paris et soutenu par les élus PS du 16e notamment pendant les  deux campagnes électorales de 2008 et 2014.

La Gare d’Auteuil, c’est :
- un projet qui présente une véritable mixité intégrant logements sociaux et accession privée,
- un programme de 176 logements sociaux et 166 logements privés en plein cœur du 16e arrondissement
- deux architectes de renom : Francis Soler et Rudy Ricciotti, pour les logements sociaux
- des équipements publics : une crèche, une bibliothèque,
- un nouveau jardin public.

La droite locale a combattu ce projet et proféré un certains nombres de contre-vérités. Le député-Maire est allé jusqu’à financer les associations qui ont systématiquement contesté les permis de construire.

Résultat : 10 ans perdus! De  l’argent public gaspillé (la réserve parlementaire) pour contrer un projet d’intérêt collectif , ou immobilisés (les financements publics du projet) et surtout 66 places de crèches et 342 logements en attente

Je tiens à préciser notamment qu’il ne s’agit pas de « tours » : les deux immeubles de logements sociaux font 8 et 9 étages et sont dans l’alignement de l’immeuble voisin  Bd Suchet (9 étages). L’urbanisme dans ce quartier est fait d’immeubles de 7 à 11 étages côté est du Bd Suchet et plus bas (5/6 étages ) coté hippodrome d’Auteuil. Ainsi ce projet s’inscrit en cohérence avec le bâtit environnant.  Le juge d’appel a d’ailleurs confirmé dons son arrêt du 4 juin 2014 : « l’implantation de ce type d’immeuble, comprenant d’ailleurs des services, reste cohérente pour une utilisation pertinente de l’importante friche urbaine créée par la désaffectation du site ferroviaire ». Il poursuit en rappelant que « les quatre immeubles prévus par le projet litigieux, conçus chacun par un architecte différent, font écho par certains de leurs aspects aux tonalités, aux matériaux ou aux partis architecturaux de certains des immeubles environnants […] (ils) font l’objet d’un traitement architectural contemporain lequel est cohérent avec une conception globale en « résidence » ».

Voici les éléments du dossier (source Paris Habitat)

LA VILLE DE PARIS ET PARIS HABITAT LANCENT LA CONSTRUCTION DE 176 LOGEMENTS SOCIAUX

Après une décennie de recours de certains riverains qui ont bloqué le projet de la Gare d’Auteuil, ce programme voit enfin le jour avec le démarrage des travaux. En effet, la Cour administrative d’appel de Paris dans un arrêt du 6 juin 2014 a confirmé le jugement en première instance du Tribunal administratif de Paris et a rejeté les requêtes visant à l’annulation des permis de construire. Paris Habitat lance ainsi la construction de 176 logements sociaux et d’une crèche de 66 berceaux. Le projet sera complété par la réalisation d’une bibliothèque et de logements en accession.
Ce site, initialement propriété de SOVAFIM, filiale de RFF (Réseau Ferré de France), a été acquis par Paris Habitat en décembre 2006. Cette opération comprend l’ancienne gare d’Auteuil, un programme de logements sociaux (Paris Habitat), un  programme de logements en accession (Cogedim), ce dernier confié aux architectes Anne Demians et Finn Geipel, ainsi que
deux équipements publics : une crèche et à terme, une bibliothèque. Un jardin ouvert au public complète le projet.
Les 176 logements de Paris Habitat sont répartis sur deux immeubles.
Deux grands noms de l’architecture signent ces ouvrages : Francis Soler et Rudy Ricciotti.
Cette première phase de travaux, constituée des logements sociaux et de la crèche, sera livrée en 2016. Elle concrétise la première étape de ce projet qui présente une véritable ambition en termes de mixité sociale.

UN PARC HABITÉ
Sur ce vaste terrain, friche urbaine depuis plus de 25 ans, situé à l’orée du bois de Boulogne, s’élèveront bientôt quatre immeubles, deux programmes de logements sociaux réalisés par Paris Habitat et deux autres construits par la Cogedim à partir de 2016 (166 logements et des commerces). Un parking locataires de 133 places et un parking résidentiel de 140 places seront également construits. Deux équipements publics viendront compléter le projet : une crèche et une bibliothèque. L’ensemble sera édifié sur espace paysagé d’environ un hectare offrant la perspective d’un parc habité.

UN PROJET ÉCORESPONSABLE
Ces immeubles respectent le programme « Plan climat » de la ville de Paris qui implique une consommation énergétique de 50 kwh/m². Paris Habitat a opté pour le chauffage urbain (CPCU) et une isolation des bâtiments par l’extérieur. Il est également prévu 340 m² de panneaux photovoltaïques et 300 m² de toiture végétalisée. Enfin, un système permettra de récupérer les
eaux de pluie.

 

L’OUVRAGE DE RUDY RICCIOTTI (BÂTIMENT C SUR LE PLAN MASSE)
Cet immeuble est posé à l’alignement du boulevard Suchet. L’architecte a dessiné un bâtiment de forme simple de 8 étages. Le rez-de-jardin est réservé à la crèche dont la toiture sera végétalisée. Une même façade enveloppe l’immeuble.
Elle est fermée par des voiles de béton, isolés par l’extérieur et recouverts par des plaques de béton brut, vernissées.
Cette façade est percée par des baies équipées de châssis vitrés qui peuvent s’ouvrir en totalité par pliage. Des balcons soulignent le dessin des façades. Ils sont revêtus de bois exotique. Des persiennes en aluminium ou en verre protègent l’intérieur des logements de la vue, du soleil et des bruits de la rue.

L’OUVRAGE DE FRANCIS SOLER (BÂTIMENT A SUR LE PLAN MASSE)
Cet immeuble borde le jardin qui longe le boulevard de Montmorency. De forme parallélépipédique, il est entouré de balcons protégés d’une paroi de verre. Les façades qui constituent la peau de l’ouvrage se présentent sous la forme de grands panneaux dégageant de grandes baies équipées de châssis vitrés. Dans le prolongement des appartements, les balcons sont protégés par des écrans de verre qui coulissent.

 DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS : UNE CRÈCHE ET UNE BIBLIOTHÈQUE

Le programme de la gare d’Auteuil intègre deux équipements publics : une crèche de 66 berceaux et une bibliothèque.
La crèche est située au pied de l’immeuble conçu par Rudy Ricciotti. La future bibliothèque s’élèvera à la droite du bâtiment conservé de l’ancienne gare. La Direction du Patrimoine et de l’Architecture de la ville de Paris est en charge de la réalisation de cet ouvrage.

UN VASTE ESPACE VERT…VÉRITABLE PARC URBAIN

Le jardin s’étire en grandes masses sur l’ancien sillon ferroviaire. Bordant le boulevard Montmorency sur toute la longueur
du terrain, sur une largeur de 25 m à 45 m, ce véritable parc, composé d’espaces privatifs et publics, offre la possibilité de
mettre à distance respectable l’ensemble des ouvrages constituant le site.
Les immeubles de Paris Habitat disposent d’une surface de 3 100 m². Il est prévu d’y planter notamment 30 arbres. Plus
vaste, le jardin Promenade qui fera le lien avec l’actuelle coulée verte d’une superficie de 4 300 m², sera agrémenté de 57 arbres. Les surfaces des espaces verts du programme de la Cogedim s’élèvent à 3 200 m². Enfin, la future bibliothèque ouvrira sur un jardin de 1 150 m².

 

 

 

Mots-clefs :, , , , , ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

3 Réponses à “Logements, crèches, parking, jardin gare d’Auteuil – les travaux démarrent enfin”

  1. 15 juillet 2014 à 17:19 #

    Parce qu’il manque des logements accessibles à tous, privés, sociaux et intermédiaires à Paris et en région parisienne. Il en manque particulièrement dans le 16e qui ne compte que 3,7% de logements sociaux pour 20% sur l’ensemble de Paris. En outre le projet est mixte, privés, sociaux. Le problème de la cherté des loyers touchent aussi nos enfants : 70% des parisiens sont en dessous des plafonds permettant l’accès aux logements sociaux. 4500 résidents du 16e sont d’ailleurs demandeurs de logements sociaux et 100 000 parisiens. Ce n’est pas une question de nationalité ou d’ardeur au travail mais d’égalité des chances. Il en va de notre conception d’une ville qui ne doit pas être ghettoisée. Pour acheter à Paris, désormais, il faut être soit cadre sup, soit héritier. Nous devons tous participer à créer une ville qui rassemble et non pas qui exclue. Par ailleurs, les tarifs des supermarchés sont équivalents sur tout Paris et la taxe d’habitation est moins élevée à Paris qu’en banlieue.

  2. lehman
    12 juillet 2014 à 22:10 #

    pourquoi vouloir absolument construire des logements sociaux dans ce quartier il y a plein de terrains libres en banlieue et tous les francais de la classe moyenne qui ne peuvent pas habiter paris car les loyers sont trop chers seront ils prioritaires aux autres communautés qui ne pourront pas vivre dans ce quartier, tous les prix étant très chers (commerçants de bouche etc…)paieront ils les taxes foncières très importantes dans ce quartier, car en fait ils seront logés à moindre coût sans rien payer évidemment tout en bénéficiant d’un environnement exceptionnel à cet endroit cela est vraiment injuste ils vivent d’allocations sans rien faire alors que nous avons travaillé dur pour pouvoir s’acheter un appartement à cet endroit la france va de plus en plus bas!!!!!!! et de plus en plus mal cela devient n’importe quoi

  3. Bernard Seytre
    23 juin 2014 à 10:26 #

    Très bien. Volontaire pour donner un coup de main si tu décides une action sur le quartier.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante