Conseil de Paris – les enjeux de la modification du Plan local d’urbanisme

Le PLU deviendra une compétence de la métropole à partir de 2016.

Sans modification immédiate du PLU, une révision qui serait engagée par la métropole ne serait peut-être pas terminée à la fin de la mandature. Sans modification, nous serions donc paralysés. Les maires de droite de la petite couronne ont d’ailleurs également engagé des procédures de moficiations du PLU

En terme de méthode, il s’agit d’associer les conseils de quartier et de permettre aux parisiens de faire des propositons sur les modifications du PLU. Nous mettrons en place une plateforme web pour ce faire.

Les modifications du PLU doivent maintenir et rechercher l’équilibre : équilibre entre densité et qualité, entre l’est et louest, entre bureaux, commerces et logements.

Nous ne voulons pas densifier davantage une ville déjà dense et nous maintiendrons la limite de hauteur à 37m mais nous étudierons site par site les endroits ou il est possible de surélever, de construire parce qu’il ya une friche, d’améliorer l’habitat existant.N’oublions pas l’objectif de création de logements et de 100ha supplémentaires de végétalisation

Il s’agit aussi de transformer des bureaux vacants en logements, et quand c’est le cas, de lever l’obligation de réaliser des parkings car ils renchérissent le coût de telles opérations et les rendent impossibles.

La dynamique scientifique est aussi importante : le maintien et la modernisation des universités à Paris et essentiel comme la prise en compte des sous-sols, qui peuvent devenir espaces de stockage, data center par exemple!

A l’ouest Porte Dauphine, nous devons aussi envisager des constructions : logements étudiants, incubateurs par exemple, en cohérence avec l’université Dauphine

Nous allons engager ce travail qui permettra de faire progresser Paris pour les parisiens avec les parisiens

 

 

Mots-clefs :,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante