Le conseil de Paris s’engage pour plus de logements sociaux et intermédiaires

Le conseil de Paris s’engage pour plus de logements sociaux et intermédiaires

3e jour du conseil de Paris du mois de juillet. Le conseil de Paris vote l’engagement de la procédure de modification du plan local habitat qui vise à :

- favoriser le maintien de la mixité sociale dans le centre de Paris

- accroître l’offre de logements et notamment de logements familiaux (objectif de 25% de logements sociax en 2025 et 30% en 2030)

- améliorer la qualité des logements existants (isolation notamment)

- favoriser la rénovation des immeubles de logements sociaux qui le nécessitent

- moderniser la gestion de la demande de logements sociaux (suivi sur internet de l’évolution de sa demande)

- favoriser la transformation de bureaux vides en logement ce qui suppose de s’extraire de l’obligation de créer un parking pour 100m2  (ce qui renchérit et rend souvent impossible les opérations de transformation)

 

Voici l’exposé des motifs qui présente de façon détaillé l’ambition que nous portons pour le logement à Paris. fichier pdf 13020

La droite a voté contre bien évidemment…

Mots-clefs :, , ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Une réponse à “Le conseil de Paris s’engage pour plus de logements sociaux et intermédiaires”

  1. Albi
    19 août 2014 à 15:29 #

    Bonjour Monsieur Lauret,

    Permettez-moi de me rapprocher de vous afin de vous faire part de ma situation dramatique. Ainsi, pour rappel, je réside avec mon fils de 22 ans avec un handicape mental lourd de 80% dans une chambre de service délabrée en sous location de 9 m2 notre logement est insalubre et indigne à la vie humaine, sans douche, sans eaux chaude, avec les toilette sur le palier, et nous dormons dans le même lit depuis plus de deux ans.
    Mon fils à fait fois tentative de suicide, le mois d’Avril, Juillet à causse de notre vie indigne et sa maladie

    Depuis de nombreuses mois, nous sollicitons les services de l’Etat afin d’obtenir une place en MASS et un logement . Or, à ce jour, nous n’avons eu que des réponses négatives.

    J’ai d’ores et déjà déposé une demande de auprès de vos services que j’ai renouvelée afin d’obtenir une place et un logement . Je me suis également rapproché directement de la joint maire, actuel, mais sans succès jusqu’à présent.

    C’est pourquoi, je me permets une nouvelle fois de vous solliciter afin que je puisse dans les meilleurs délais trouver une solution à cette situation inacceptable.

    Je suis prêt à vous fournir tous les éléments qui vous seraient nécessaires dans le traitement de mon dossier. Je vous invite également à vous rendre à notre domicile afin de constater par vous-même l’état des lieux.

    Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte ma demande afin de m’attribuer une place dans votre Etablissement en urgence, car se trouvant dans une fragilité mental .

    Vous remerciant par avance de votre compréhension, je vous prie d’agréer, Monsieur Lauret , l’expression de mes salutations distinguées.

    Albi

    06.77.14.20.94

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante