L’Exécutif parisien multiplie les initiatives pour renforcer la propreté à Paris

Le Conseil de Paris a adopté mardi, sur proposition de Mao Peninou, adjoint à la Maire en charge de la propreté, le lancement de trois marchés d’appui au nettoiement de l’espace public. Ils s’ajoutent aux nombreuses actions déjà engagées par l’Exécutif depuis le début de la mandature.

Anne Hidalgo et Mao Peninou, ont fait de l’amélioration de la propreté à Paris une priorité de la mandature. Les trois délibérations adoptées mardi sont une nouvelle illustration de leur volonté de renforcer le nettoiement de l’espace public. Elles portent sur trois secteurs où des besoins particuliers ont été identifiés : les abords des puces de Montreuil, les pieds d’arbres équipés de grilles, et les espaces publics fréquentés par des personnes à la rue.

De nombreux autres chantiers ont été engagés depuis avril :

1/ Un important effort de mécanisation, qui améliore les conditions de travail des agents et l’efficacité des prestations de nettoyage. Soixante souffleuses électriques et cinq balayeuses aspiratrices de trottoirs électriques sont en cours de déploiement. Ce matériel, plus léger et maniable, respecte l’environnement et limite considérablement les nuisances sonores pour les riverains.

2/ L’embauche de 50 éboueurs d’ici la fin de l’année, ainsi que la poursuite du plan de prévention de l’absentéisme engagé depuis 2011.

3/ Le déploiement de 30.000 nouvelles corbeilles équipées d’éteignoirs. En association avec les mairies d’arrondissement, 10.000 corbeilles ont déjà été installées, 5.000 sont en cours de déploiement et 15.000 seront déployées en 2015. Une campagne de sensibilisation des Parisiens au jet de mégots sur l’espace public est prévue début 2015.

4/ Le développement de 10 déchetteries mobiles, sollicitées par les Parisiens dans le cadre du Budget Participatif. La première a été inaugurée samedi dernier aux Batignolles (17e), les autres seront en place dès 2015. Elles s’ajouteront aux 7 déchetteries existantes et au dispositif d’enlèvement sur demande déjà mis en place par la Ville.

5/ La participation des habitants à l’élaboration des plans de propreté. Depuis 2009, la Ville a instauré des plans de propreté, co-pilotés avec les mairies d’arrondissements. Ils fixent dans chaque quartier les priorités de nettoiement, les fréquences d’interventions et de verbalisation. Les concertations sont en cours avec les habitants au niveau des conseils de quartier dans plusieurs arrondissements afin d’aboutir, début 2015, à de nouveaux plans de propreté, plus efficaces.

Enfin la Mairie de Paris, a engagé un travail en faveur de l’adaptation des horaires des sanisettes et l’implantation de mobiliers supplémentaires dans les quartiers le nécessitant. Les études sont en cours pour la mise en place d’une brigade verte luttant contre les incivilités encore trop nombreuses et les nuisances sonores.

Crédits photo : Mairie de Paris

 

Mots-clefs :, , , , , , , ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante