Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement au Conseil de Paris : Thomas Lauret est intervenu pour que le quartier de la Porte de Saint Cloud soit inclus

Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement au Conseil de Paris : Thomas Lauret est intervenu pour que le quartier de la Porte de Saint Cloud soit inclus

Je tiens ici à saluer ce projet de plan de prévention du bruit qui montre à quel point  l’action de la municipalité est orientée vers la recherche d’une amélioration de la qualité de vie des Parisiens en agissant sur la pollution sonore à laquelle ils sont exposés. Je ne reviendrais que sur 2 actions qui me paraissent importantes :

 1)      Le développement des véhicules électriques est la façon la plus efficace de réduire le bruit lié à la circulation

Le nouvel exécutif de la Mairie de Paris a formulé des ambitions très claires sur cette problématique et plusieurs mesures de long terme ont été envisagées comme, notamment, l’éradication progressive du diesel.

 →conduite exemplaire de notre municipalité qui renouvelle sa flotte municipale en augmentant la part de véhicules électriques dans son parc 

→ exigence inscrit dans les nouveaux marchés de la Ville, comme nous pouvons le voir dans celui relatif à la collecte du verre en porte à porte.

→les véhicules des services de la propreté en charge de l’enlèvement des ordures et du nettoyage mécanisé de la voirie sont exclusivement développés en GNV (gaz naturel véhicules)

J’attire aussi votre attention et celle du préfet de police sur la nécessité de multiplier les contrôles antibruits et anti-pollution en contrôlant notamment  les pots d’échappement des 2 roues motorisés.

 2)      L’aménagement de l’espace public par la pose d’enrobés phoniques est complémentaire à développement des mobilités douces

5 millions d’euros inscrits au Programme d’Investissement de la Mandature permettront d’aboutir à environ 1/3 du périphérique traité pendant la mandature (contre 13%)

Je tiens ici aussi à sensibiliser notre assemblée sur la situation de tous les habitants de logements qui donnent directement sur le périphérique.dans le 16ème arrondissement, c’est plus particulièrement le secteur de le Place de la Porte de Saint Cloud qui est concerné. En effet, la cartographie des voies exposées au bruit routier dans le 16e arrondissement identifie le secteur de la place de la Porte-de-Saint-Cloud et des grands axes de circulation environnants – boulevard périphérique, avenue de Versailles, avenue du Parc-des-Princes, boulevard Murat – comme particulièrement exposé aux nuisances sonores et pas seulement les soirs de match. De plus, c’est dans ce périmètre que se trouvent la grande majorité des onze établissements sensibles, d’enseignement et de santé, potentiellement exposés à une valeur au-delà de la limite exprimée en Lden de 68 dB(A), recensés dans le 16e arrondissement.

 C’est pourquoi, je souhaite au nom des élus du groupe socialiste et apparentés :

 - que soit inclus le secteur de la place de la Porte-de-Saint-Cloud (dont avenue de Versailles, avenue du Parc-des-Princes, boulevard Murat) dans le dispositif du plan de prévention du bruit dans l’environnement ;

 - que le tronçon du périphérique longeant la Porte de Saint-Cloud et l’école primaire du Parc des Princes fasse partie des secteurs prioritaires pour la pose d’un enrobé phonique.

 Par ailleurs, je reste dubitatif sur la proposition des élus verts de réduire la vitesse sur le périphérique à 50km/h la nuit. En effet, même en voiture électrique, cela relève à mon sens d’une forme de torture  psychologique pour les conducteurs…

Mots-clefs :

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante