Le Conseil du 16e du 30 mars en bref : la fondation Goodplanet de Yann Artus Bertrand au Château de Longchamp ; exclusion des élus PS de 2 collèges, propos polémiques de C Goasguen sur les conditions de sécurité des habitants du 16ème et officialisation de la candidature de Paris aux JO 2024

Le Conseil du 16e du 30 mars en bref  : la fondation Goodplanet de Yann Artus Bertrand au Château de Longchamp ; exclusion des élus PS de 2 collèges,  propos polémiques de C Goasguen sur les conditions de sécurité des habitants du 16ème et officialisation de la candidature de Paris aux JO 2024

Installation de la Fondation Good Planet de Yann Arthus-Bertrand au château de Longchamp

Actuellement fermé au public, le château de Longchamp deviendra un lieu de rencontres et d’échanges sur le Vivre Ensemble et le respect de l’environnement grâce à un partenariat entre la Fondation GoodPlanet et la société MGP.

En effet, le château ainsi que le parc accueilleront des manifestations exceptionnelles en relation avec le développement durable et la protection de l’environnement telles qu’expositions, conférences et rencontres. Des animations complémentaires seront mises en place telles que librairie, restaurant et écoboutique. Par ailleurs, ce site accueillera des associations, des institutions ou des entreprises engagées dans le champ du développement durable et de la protection de l’environnement (tels que sièges sociaux, centre de recherche, …).

GoodPlanet assurera également la rénovation du Château ainsi que du parc. Les travaux devront être commencés à la fin de ce mois d’avril pour être achevés au plus tard le 31 décembre 2016.

Couverture des terrains des Centres sportifs Niox et Wimille

Afin de permettre l’usage de ces 2 centres sportifs à toutes les saisons et quel que soit le temps, la Ville de Paris va couvrir d’une part, les deux courts du centre sportif Niox, ce qui devrait permettre un doublement de la pratique et, d’autre part, le terrain multisports au sein du Centre Sportif Wimille. Le lancement des travaux est prévu au dernier trimestre 2015.

Des désignations de représentants du Conseil d’Arrondissement dans les collèges et les lycées du 16ème peu représentatives des diverses sensibilités politiques élus dans notre arrondissement

Les deux conseillers d’arrondissement socialistes, Pierre-Alain Weill et Ghislaine Salmat sont exclus des conseils d’administration des collèges Eugène Delacroix et Molière. Quant au conseiller de Paris, Thomas Lauret, il perd un siège au collège Molière. Nous ne sommes plus présents qu’au collège Lafontaine.

Les élus socialistes ont vivement contesté ces désignations faites arbitrairement par le Maire du 16ème alors même que son groupe UMP du Conseil de Paris lui avait demandé de revoir sa copie. Il est, en effet, regrettable de priver les habitants et plus particulièrement les familles de cet arrondissement d’une représentation équilibrée des partis politiques siégeant, et donc élus par les habitants, au conseil d’arrondissement et des relais que nous avons avec la ville. Après l’exclusion de la commission crèche de G Salmat lors de la précédente mandature, l’exclusion de T Lauret de la commission logement le mois dernier, voici une nouvelle preuve de l’autoritarisme de C Goasguen qui ne respecte ni l’opposition ni les principes de représentations démocratiques usuels.

Des équipes du Groupement parisien inter-bailleurs de surveillance (GPIS) dans le 16ème

Alors que les élus socialistes s’apprêtaient à voter favorablement le vœu demandant que le 16ème bénéficie de la présence des équipes du Groupement parisien inter-bailleurs de surveillance (GPIS), le Maire du 16ème a balayé d’un revers de main la proposition de Thomas Lauret.

Le conseiller de Paris demandait simplement le retrait d’une phrase polémique qui n’avait pas lieu d’être tant la sécurité des parisiens est un sujet majeur. « Je ne vais pas lécher les babouches de Anne Hidalgo pour que le GPIS vienne dans notre arrondissement. » fût la réponse tout en élégance de C. Goasguen …T Lauret a par ailleurs écrit au directeur du GPIS pour demander que des rondes soient prévus dans l’ensemble du 182 Bd Murat.

Une concertation nécessaire avec les commerçants avant toute ouverture de marché alimentaire en soirée dans le 16ème

Comme à son habitude, C Goasguen avait déposé plusieurs vœux sur table, privant ainsi les élus socialistes d’une réflexion éclairée quant à la mise en œuvre des demandes exprimées par le  Maire du 16ème. Les élus socialistes ont demandé que les commerçants de l’arrondissement soit consultés avant toute installation d’un marché alimentaire en soirée, une étude votée à l’unanimité.

Paris, ville candidate aux Jeux Olympiques 2024

Sur proposition de la Maire de Paris, et afin d’associer le plus largement possible élus et habitants parisiens à ce très beau projet de candidature aux prochains Jeux Olympiques 2024, un vœu a été déposé dans tous les arrondissements de paris.

Véritable feuille de route de cette candidature, ce vœu rappelle quels devront être nos engagements dans cette formidable aventure : l’éthique et la transparence dans la façon dont on traite les dossiers des villes ; créer un modèle économique nouveau, qui tienne compte des besoins réels des habitants et laisse un héritage matériel et immatériel constitutifs de progrès, de développement économique ; et enfin le caractère environnemental du projet de candidature déposé.

Une telle consultation des conseils d’arrondissement est une première, ce qui est emblématique de la volonté de la Maire de Paris d’associer dès le départ et sur le long terme les habitants et leurs représentants à un tel projet. Il sera donc à la charge de la mairie de notre arrondissement de faire vivre dans tout l’arrondissement cette candidature d’ici septembre 2015, date officielle de son dépôt, mais également jusqu’à l’élection de la ville hôte à la 130ème session du CIO à Lima au Pérou l’été 2017.

 

 

Mots-clefs :

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante