Intervention de Thomas Lauret au Conseil de Paris de Juin : plus de bornes de recharges pour inciter à l’acquisition de véhicule électrique

Intervention de Thomas Lauret au Conseil de Paris de Juin : plus de bornes de recharges pour inciter à l’acquisition de véhicule électrique

Aujourd’hui encore, comme souvent quand il fait très beau et qu’il n’y a pas de vent, nous allons dépasser les seuils de pollution de l’air

Conformément à nos engagements en matière de santé publique, la municipalité parisienne doit donc poursuivre et amplifier ses actions de lutte contre la pollution. Celles-ci  se traduisent notamment par l’incitation à l’acquisition ou à l’utilisation de véhicules électriques.

Le passage à l’acte des parisiens, c’est à dire l’acquisition d’un véhicule électrique, sera étroitement lié à la densité des bornes de recharge. 

L’installation de 250 bornes de recharges électriques supplémentaires, ouvertes sur abonnement à tous les véhicules électriques et hybrides rechargeables des professionnels et des particuliers, porte le total à 800 bornes tiers. Elles s ajoutent x 4200 orned Autolib. ces bornes tiers seront installées en continuité des stations Autolib’ existantes ou en voie d’installation et de 30 futures stations initialement programmées dans les parcs et redéployées sur voierie.

C’est la 4ème étape, la 4ème convention mais cela ne reste qu une étape tant il est nécessaire de poursuivre l’incitation à l’utilisation des mobilités électriques.

Certes, 96% des stations Autolib’ ont été utilisées au moins une fois  pour la recharge de véhicule en 2014.

Certes, on constate le doublement du nombre de recharge entre 2013 et 2014, puisqu’on est passé 10 083 à 26 548 recharges véhicules privés (soit 2,5 fois de plus qu’en 2013) mais cela ne représente que 73 recharges par jour. Nous ne sommes qu’au tout début d’un processus de remplacements de véhicules thermiques.

Pour la 1ère fois, cette extension du réseau de recharge se fera gratuitement par le groupe Bolloré, ce qui est le signe du succès économique du dispositif Autolib’ mais peut-être aussi de sa crainte de voir s’installer des bornes concurrentes.

Ces bornes renforceront le succès indéniable du service Autolib’, avec 9.3 millions de locations depuis son ouverture en décembre 2011, et près de 77 000 abonnés permanents. Autolib’ est un service apprécié pour sa facilité et sa souplesse d’usage, grâce notamment aux places de stationnement réservées et à l’absence de retour obligatoire du véhicule à la station d’origine.

Je souhaite vivement que cette étape permette aux parisiens de se rendre compte de la praticité et de la simplicité de recharger un véhicule électrique à Paris et envisagent ainsi de remplacer leur véhicule thermique par un véhicule électrique lorsqu’ils ne peuvent se passer d’un véhicule particulier.

Je vous remercie

Mots-clefs :, ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

2 Réponses à “Intervention de Thomas Lauret au Conseil de Paris de Juin : plus de bornes de recharges pour inciter à l’acquisition de véhicule électrique”

  1. 26 septembre 2015 à 14:45 #

    Ce n’est pas satisfaisant. Il est a l abri mais il faudrait qu il soit en foyer. Autolib est intervenu

  2. Robert
    4 juillet 2015 à 13:52 #

    Que penses tu du squat d’une station autolib rue Rémusat depuis plus d’un an par une personne?

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante