83 boulevard Murat et 17 rue Fantin Latour : Mise en place du GPIS et procédure d’expulsion pour les locataires fauteurs de troubles

83 boulevard Murat et 17 rue Fantin Latour : Mise en place du GPIS et procédure d’expulsion pour les locataires fauteurs de troubles

Cet été, j’ai été saisi par le Président de l’association des locataires de la résidence située au 183 boulevard Murat et 17 rue Fantin Latour au sujet des nuisances que rencontreraient régulièrement les habitants de cet ensemble immobilier.

Cette situation ne pouvant perdurer, j’ai tout de suite écrit à Paris Habitat, bailleur de cette résidence, afin que des solutions concrètes soient mises en œuvre rapidement pour y remédier en réitérant, notamment, ma demande d’intervention du Groupement Interbailleur de Surveillance (GPIS) dans cet immeuble expressément. J’avais déjà, en effet, sollicité en avril dernier le Directeur de Paris Habitat afin que cette résidence, en particulier, et le 16ème arrondissement, en général, fasse partie de la zone de mission et d’intervention du GPIS.

Paris Habitat m’a récemment indiqué que le GPIS a bien élargie son périmètre d’intervention au 16ème arrondissement. Depuis le 1er août, le GPIS assure des rondes chaque nuit sur ce site et intervient également sur appel des résidents.

Par ailleurs, les locataires fauteurs de troubles ont également été identifiés par Paris Habitat qui a missionné un huissier de justice afin de recueillir les témoignages des locataires en vue d’engager une procédure d’expulsion à leur encontre.

J’espère que ces nouvelles actions porteront rapidement leur fruit afin que les habitants de cet immeuble retrouvent un quotidien plus serein.

 

 

 

Mots-clefs :

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

3 Réponses à “83 boulevard Murat et 17 rue Fantin Latour : Mise en place du GPIS et procédure d’expulsion pour les locataires fauteurs de troubles”

  1. Colocation, Chambre à Louer Paris
    12 décembre 2015 à 08:02 #

    Bonjour,
    Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices puissent être intéressés par Colocation 40 ans+, qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
    A bientôt.
    Cordialement
    P. Lelal

  2. 26 septembre 2015 à 14:43 #

    Il n intervient pas partout mais dans les immeubles ou sont avérés des pbs. Dites moi qui est botre bailleur, votre adresse et lesnpbs constates si vous voulez que j intervienne
    bien a vous

  3. Robert
    25 septembre 2015 à 16:47 #

    J’ai appelé l’autre soir le GPIS qui m’a indiqué ne pouvoir intervenir dans mon immeuble pourtant situé dans le 16e arrondissement donc ce que tu avances est faux. D’ailleurs cette différence de traitement est absolument moralement inacceptable et légalement contestable…

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante