Conseil de Paris : prolongement du tramway T3 voté jusqu’à la Porte Dauphine

Conseil de Paris : prolongement du tramway T3 voté jusqu’à la Porte Dauphine

Alors qu’il était relégué au rang des antiquités à la fin des années 1930, le tramway est revenu sur le devant de la scène parisienne et francilienne. Son succès ne se dément pas : aujourd’hui 6 lignes fonctionnent et de nouveaux projets sont lancés pour créer de nouvelles lignes ou en prolonger d’autres.

C’est le cas du tramway T3, qui permet de répondre à un besoin croissant de transports de surface en rocade. Devant la saturation de la ligne de bus PC, la ligne T3 s’impose comme une solution alternative efficace en termes de capacité, de régularité, et de temps d’attente et de parcours.

Sous la précédente mandature, l’extension du tramway T3 a été initiée jusqu’à la porte d’Asnières. Les travaux sont en cours et devraient s’achever dans deux ans. Aujourd’hui l’intérêt d’une extension supplémentaire est de poursuivre cette rocade du T3 vers le secteur nord-ouest de la ville, qui est très dense en population et en emplois, avec une interconnexion au pôle multimodal de la Porte Maillot. Le tronçon entre la Porte Maillot et la Porte Dauphine permettra de desservir des secteurs très denses, en facilitant l’accès à l’université Paris Dauphine, et en assurant une des correspondances efficaces avec les lignes 1 et 2 du métro ainsi que le RER C et le RER E après son prolongement.

La concertation préalable au prolongement du tramway à l’Ouest, notamment auprès des deux Mairies concernées, celles du 16e et du 17e, et de leurs habitants lors de réunions publiques a donc été lancée. Information préalable, exposition d’information générale, documents d’information sur le projet mis à disposition, espace internet dédié au projet, tout a été mis en œuvre pour recueillir l’avis des riverains, des associations et des acteurs de quartier, des élus parisiens et des communes voisines, ainsi que d’autres acteurs concernés par ce projet comme l’Université Paris-Dauphine.

4 variantes de tracé ont été présentées à la concertation du public :

- Variante A : passage en surface à l’est via le boulevard Gouvion Saint Cyr avec terminus Maillot (102 millions d’euros)

- Variante B : passage en surface à l’ouest via le boulevard Pershing avec terminus Maillot (105 millions d’euros)

- Variante C : passage en surface à l’est via le boulevard Gouvion Saint Cyr avec terminus Dauphine (170 millions d’euros)

- Variante D : passage en souterrain à l’ouest par le passage souterrain Grand Maillot avec terminus Dauphine (245 millions d’euros)

Cette concertation a suscité un grand intérêt auprès du public, avec plus de 1200 avis écrits, plus de 6500 visites sur le site internet et environ 250 participants aux réunions publiques. Après analyse de l’ensemble de ces avis, les enseignements suivants peuvent être tirés de cette concertation : 

  • · Un accord général sur la variante privilégiée par le STIF et la Ville de Paris pour un prolongement du tramway jusqu’à la Porte Dauphine en passant en surface par le boulevard Gouvion-Saint-Cyr (variante C) ;
  • · Une majorité d’avis en faveur de la variante de tracé nord  par l’avenue Paul-Adam, la Porte de Courcelles et l’avenue Stéphane-Mallarmé. Ce bilan et la poursuite des études sur la restructuration du réseau de bus et sur l’optimisation des correspondances entre les différents modes (métro, tramway, bus) permettront de choisir l’insertion la plus favorable qui sera présentée en enquête publique ;
  • · Des préoccupations fortes sur la réalisation des travaux et les impacts sur la circulation, sur les flux piétons, et l’organisation des bus (pôle bus Porte de Champerret et PC) ainsi que les nuisances sonores; 
  • · Plusieurs avis sur l’insertion du projet :

- Des interrogations sur le comblement des tunnels et la possibilité d’utiliser ces volumes pour du stationnement ;

- Des attentes sur la couverture végétale et sur la continuité des cheminements cyclables.

  • · Des attentes sur l’insertion du tramway Porte Dauphine ;
  • · Des attentes sur l’inter-modalité, notamment entre vélo et transport en commun ;
  • · Des attentes concernant l’offre de service avec notamment un souhait d’amplitude horaire élargie ;
  • · Une attention à porter concernant l’accessibilité à la fois de la voirie (feux de signalisation) et du matériel roulant, avec une suggestion d’étude ergonomique.

Le Stif doit approuver ce bilan le 13 juillet. La municipalité est plus que jamais déterminée à développer des modes de transports respectueux de l’environnement qui permettent aux Parisiens de se déplacer sur la totalité du territoire. L’amélioration de la mobilité urbaine, la restructuration et l’embellissement du cadre de vie constituent une priorité de cette mandature. La mise en service du tramway T3 prolongé à la porte Dauphine permettra un accroissement de l’offre de transport de surface, une amélioration du maillage des transports collectif, une amélioration aussi de la desserte locale dans les secteurs sud-ouest de Paris, de l’accessibilité des transports urbains, et enfin un réaménagement de l’espace urbain et une meilleure répartition de l’espace public entre ses différents usages, dans l’intérêt des Parisiens.

Mots-clefs :, , , , , ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante