Le Conseil d’Etat autorise la reprise des travaux de Roland-Garros

Le Conseil d’Etat autorise la reprise des travaux de Roland-Garros

Le Conseil d’Etat a annoncé lundi 3 octobre 2016 qu’il annulait la suspension du permis de construire pour l’extension du stade Roland-Garros, donnant ainsi raison à la Ville de Paris et la Fédération Française de Tennis (FFT).

Les travaux d’extension du site, dans les tuyaux depuis 10 ans mais sans cesse retardé par des recours dilatoires auprès du tribunal administratif, vont donc pouvoir reprendre.

Ce projet assure un équilibre entre les besoins du tennis français et les exigences de préservation de notre patrimoine historique. Le site des serres d’Auteuil n’en sera que valorisé.

Je me réjouis de cette décision de la plus haute juridiction administrative française, qui valide un projet que j’ai soutenu en tant qu’élu d’arrondissement sous la précédente mandature, puis comme conseiller de Paris depuis 2014.

Mots-clefs :, ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 43 ans, choisit la gestion d'un service public essentiel à notre santé en devenant Directeur d'hôpital après ses études à Sciences Po. Il prolonge son engagement dans la chose publique en soutenant les valeurs progressistes de la gauche sociale et démocrate dans un arrondissement particulièrement acquis à la droite, le 16e arrondissement de Paris. Il est élu conseiller d'arrondissement aux élections municipales de 2008 dans le 16e sur la liste conduite par Jean-Yves MANO, l'adjoint de B Delanoë au logement. Il est élu secrétaire de la section PS du 16e en 2012. Investi tête de liste par les militants pour les municipales 2014, il est élu Conseiller de Paris et du 16e en mars 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75)

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante