Conseil de Paris : intervention de Thomas LAURET sur le Plan Économie Circulaire de Paris

Conseil de Paris : intervention de Thomas LAURET sur le Plan Économie Circulaire de Paris

À l’occasion du Conseil de Paris des 3 et 4 juillet 2017, Thomas LAURET est intervenu pour soutenir le Plan Économie Circulaire présenté par l’exécutif parisien.

Madame la Maire, mes chers collègues,

Les études qui le démontrent sont de plus en plus nombreuses : l’humanité consomme plus de ressources que la planète ne peut en produire. Le Global Footprint Network montre ainsi que le 8 août 2016, nous avions épuisé l’ensemble des ressources que la Terre peut renouveler en un an.

Face à cette crise environnementale, il est urgent d’agir. Vous l’avez rappelé Madame la Maire, la Ville de Paris est pleinement engagée depuis de nombreuses années dans la recherche de solutions durables pour adapter nos modes de vie aux défis environnement auxquels nous devons faire face.

Ainsi, à l’occasion des États Généraux de l’Économie Circulaire du Grand Paris, la Ville s’est engagée dans la transition vers une économie circulaire. Pionnière dans de ce domaine, Paris développe de nouvelles solutions et renforce celles existantes pour réduire les déchets et favoriser l’emploi.

C’est dans ce cadre que Paris&Co, acteur du développement économique et de l’innovation à Paris, a décidé de lancer une plateforme d’innovation dédiée à l’économie circulaire. Située sur le site de Nord Express dans le 18e, elle incubera une vingtaine de startups par an, mènera un travail de veille sur toutes les innovations portant sur l’économie circulaire et enfin elle rassemblera chaque année une dizaine de grandes entreprises désireuses de s’investir dans ce domaine.

Le lancement de cette plateforme d’innovation répond déjà à la 8ème action définie dans la feuille de route qui nous est proposée aujourd’hui. L’objectif est de généraliser et massifier l’impact de cette action sur le territoire parisien. La Ville pourrait par exemple utiliser le cas échéant la commande publique pour déployer sur l’ensemble du territoire les offres innovantes portées par les startups.

La 12ème action vient en complément de cette dernière puisqu’elle prévoit la mise en place d’une plateforme en ligne dédiée à l’innovation. Elle permettra de :

- diffuser et partager les connaissances sur l’économie circulaire
– offrir un espace d’échange aux acteurs de l’économie circulaire sous la forme de forum qui peuvent être entièrement ou partiellement ouverts
– valoriser les initiatives et innovations.

Ces initiatives sont à souligner et à soutenir, tout comme celle portée dans la 15ème action sur la consommation responsable et sur laquelle je veux également revenir. Cela a été dit, nous devons quitter le système du « consommer et jeter », devenu obsolète et néfaste à l’environnement. Sur ce domaine, Paris a aussi un temps d’avance. Le Programme Local de Prévention des Déchets, mené de 2011 à 2015 a permis de réduire de 7% le tonnage des déchets ménagers.

Notre objectif est d’amplifier cette politique de réduction des déchets en améliorant le recyclage et en favorisant la fin du « jetable » afin de changer de paradigme en considérant le déchet non plus comme un rebut mais comme une ressource. C’est l’objectif porté par de nombreuses actions menées par la Ville : la stratégie « zéro déchet », le plan de lutte contre le gaspillage alimentaire ou encore le plan alimentation durable. Tous ces efforts doivent s’amplifier.

À l’heure où les Etats-Unis de Trump se désengagent de la question climatique en se retirant de l’Accord historique de Paris, il est crucial que les États et les métropoles soient à l’avant-garde de la lutte pour la protection de la planète. En se plaçant comme pionnière de l’économie circulaire, en promouvant une économie vertueuse mettant l’innovation en son centre, en permettant aux Parisiens de profiter d’un cadre de vie meilleur, Paris s’affirme comme une ville du XXIème siècle, équitable et bienveillante, incisive et durable.

Je vous remercie.

Mots-clefs :, ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis en 2012 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécéssité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France, il choisit de s'engagerdans la campagne sénatoriale avec Julien Bargeton sur la liste majorité présidentielle LREM.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante