Jardin de Bagatelle : le patrimoine du 16e toujours plus valorisé

Jardin de Bagatelle : le patrimoine du 16e toujours plus valorisé

Il y a deux ans, la Ville de Paris a lancé un appel à idées visant les pavillons et sites remarquables appartenant à la commune. L’objectif est d’identifier des sites trop souvent inoccupés et inexploités voire en mauvais état, afin de leur trouver un nouvel usage et leur rendre leur superbe.

Parmi cet appel à idées figuraient de nombreux sites dans le 16e arrondissement comme la Caserne des gardes ou la Pompe à feu dans le Bois de Boulogne, l’Orée du bois à la Porte Maillot ou encore le jardin de Bagatelle qui nous intéresse ce matin.

Le restaurant, situé route de Sèvres à Neuilly dans mon arrondissement, figure dans cet appel à idées ainsi que la sous-terrasse située côté plain, le Château et le Trianon, tous trois sous-exploités également.

Les réhabilitations successives et une gestion globale de l’ensemble des bâtiments, des usages à la fois originaux et viables financièrement, permettront de renforcer la visibilité et l’attractivité de ces lieux.

Les sites et particulièrement le château sont en mauvais état, c’est pourquoi il est nécessaire de prendre le temps d’établir des diagnostics, des études, afin de présenter aux potentiels repreneurs tous les éléments nécessaires à la constitution de leur offre.

En prolongeant le contrat d’exploitation de l’actuel gestionnaire, la Ville évite la fermeture de l’établissement, conserve le versement de la redevance dans les conditions initiales et permet aux services d’achever les études en cours pour un lancement d’appel d’offres dans de bonnes conditions.

Avec la Fondation Louis Vuitton, la réhabilitation du Musée des Arts et Traditions Populaires annoncée cette année et l’embellissement et l’exploitation de ces sites magnifiques, le 16e participe toujours plus au rayonnement de notre ville tant à l’international que dans le monde de la culture, et je ne peux que m’en réjouir.

Mots-clefs :, ,

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante