Parc Sainte-Périne – l’ouverture au public des parties Sud et Nord votée en Conseil de Paris, c’est 75% de surface supplémentaire – Engagement tenu.

Parc Sainte-Périne – l’ouverture au public des parties Sud et Nord votée en Conseil de Paris, c’est 75% de surface supplémentaire – Engagement tenu.

Voici mon intervention en Conseil de Paris relative à la délibération  sur la convention de transfert de gestion avec l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris pour l’ouverture au public du jardin Sainte-Périne (16e).

Le lien vidéo : http://event.paris.mdp/Datas4/conseil/347620_5a185f8c1a3ba/?timecode=3535000

Madame la Maire, chers collègues,

Avant toute chose, je souhaiterais remercier la direction et les équipes de l’AP-HP sous l’autorité de Martin Hirsch, ainsi que Pénélope Komitès, adjointe chargé des espaces, de la nature en ville, qui a bien voulu m’écouter et prendre en main ce sujet comme d’autres concernant les espaces verts du 16e et Carine Bernede de la DEVE pour avoir mené ces discussions qui nous permettent aujourd’hui d’ouvrir au public les parties sud et nord du jardin Sainte-Périne qui ne l’étaient pas encore. Il s’agit encore d’un engagement de notre programme de 2014 pour le 16qui me tenait particulièrement à cœur. Engagement tenu,

La surface du jardin passera  de 2.1 hectares à 3.7 ce qui fait une progression considérable de plus de 75%.

Ce jardin caché entre les immeubles austères de l’avenue de Versailles et l’Hopital Sainte-Périne est très apprécié des enfants et des habitants de tout le sud du 16e arrondissement. C’est un lieu où plus de 70 arbres d’essence exotique sont présents, un ilot de fraicheur et de respiration, un endroit ou se rendent les écoles, les centres de loisirs et les crèches pour découvrir la nature à Paris. Cet agrandissement sera très apprécié, je vous l’assure.

Saluons aussi à cette occasion la participation de  l’AP-HP à l’agriculture urbaine puisqu’il mettra à disposition la toiture-terrasse de Sainte-Périne d’une surface exceptionnelle de 5.350 m², dès septembre 2018. Parc et hôpital seront ainsi unis dans une même logique et volonté de promotion de la nature et de l’agriculture urbaine.

Certains d’entre vous se souviennent certainement du projet de construction de deux immeubles en lien avec l’APHP dans les parties fermées au public en 2006. Il me parait important de rappeler que cette ouverture au public du parc ne limite aucunement l’engagement de construction de logements sociaux dans le 16e. En effet, un projet se fera sur la parcelle de Chardon Lagache aujourd’hui utilisée comme parking. Je souhaite à cette occasion que l’on prévoit du logement social étudiant car nous sommes à proximité immédiate de l’ESPE (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation), proche de l’l’I.U.T Paris Descartes, avenue de Versailles, des classes préparatoires du lycée Jean-Baptiste Say notamment, et  de l’Université Paris-Dauphine. Je vous remercie.

Auteur :Thomas LAURET

Originaire du Sud de la France (Montpellier et Nîmes), Thomas LAURET, 46ans, devient Directeur d'hôpital en 1997 après ses études à Sciences Po.Inspiré par M Rocard dès son adolescence, il s'engage pour le PS en 2002 dans le 16e ou il habite en soutenant un projet qui allie efficacité économique, lutte contre la pauvreté et protection de l'environnement. Il est élu conseiller d'arrondissement en 2008 puis Conseiller de Paris en 2014. A ce titre, il préside l'association parisienne de dépistage des cancers (ADECA75). Depuis juillet 2016, il est adhérent d'En Marche et, convaincu de la nécessité de dépasser les vieux clivages pour faire réussir la France. Il a créé avec Julien Bargeton, en octobre 2017, le groupe Démocrates et Progressistes du Conseil de Paris dont il est Porte Parole

Les commentaires sont fermés.

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante