Hébergements d’urgence. Un autre 16e, humaniste, existe. Nous voulons le promouvoir

Communiqué de presse de Thomas LAURET et des élus PS du XVIe arrondissement

Un autre 16e , humaniste, existe

Thomas LAURET et les élus socialistes du 16e ont déploré l’attitude du Maire du 16e sur le centre d’hébergement d’urgence dans 16e dans le cadre du conseil du 16e arrondissement du 16 mars

Lundi soir 14 mars, une réunion publique s’est tenue, dans les locaux de l’université Paris-Dauphine. Elle avait pour objet de présenter aux riverains le projet du centre d’hébergement d’urgence, qui sera installé à la lisière du Bois de Boulogne, allée des Fortifications.

Lors du conseil d’arrondissement de mercredi soir, j’ai condamné solennellement l’attitude de certains participants à la réunion à l’égard de la Préfète, du Président de l’université, des responsables de l’association AURORE et des élus, et regretté le fait que le Maire du 16e se contente d’expliquer les injures. J’ai moi-même été pris à partie par le Maire, traité d’ »agent provocateur » extérieur au 16e alors que j’y réside depuis 2002 et y suis élu depuis 2008, et soumis à la vindicte de ses partisans.

J’ai également rappelé le professionnalisme de l’association AURORE depuis 150 ans et le devoir moral de solidarité qui doit motiver l’accueil de personnes sans-domicile fixe, quand 21 d’entre eux ont trouvé la mort dans les rues de Paris depuis le début de l’année.

Pendant le conseil, Claude Goasguen a expliqué que certains habitants ont réagi ainsi car ils ont été mis devant le fait accompli. C’est faux : le projet est connu depuis de nombreuses  semaines. Le conseil d’arrondissement du 2 novembre 2015, 1ere assemblée à devoir être consultée, l’a été dès le 2 novembre dernière (cf http://thomaslauret.unblog.fr/2015/11/03/retour-sur-le-ca-du-16e-du-2-novembre-hebergements-durgence-dans-le-bois-de-boulogne-plus-de-logements-sociaux-dans-le-16e/), la commission de sites le 27 novembre 2015 et le conseil de Paris a voté en décembre dernier. Plutôt que de rechercher l’apaisement, le Maire du 16e préfère attiser le rejet de la part des opposants au projet. J’ai condamné fermement cette attitude qui consiste à exciter les peurs et qui a conduit aux débordements constatés à Dauphine.

Le Mairie du 16e a aussi affirmé qu’il ne s’était jamais opposé à un projet de centre d’hébergement d’urgence dans le 16e arrondissement. Je lui ai rappelé comme je l’avais fait à Dauphine, que c’était faux[i], citant à l’appui une lettre de sa part envoyée en juin 2008 à la ministre de l’Intérieur de l’époque, Michèle Alliot-Marie, et dans laquelle il s’oppose à l’accueil temporaire de 69 SDF dans l’hospice des Petites Sœurs des Pauvres rue de Varize, proche du Parc des Princes, au prétexte que « l’implantation d’un centre de stabilisation à proximité de l’enceinte sportive peut faire l’objet d’actes délictueux des hooligans. ». Il a toujours une mauvaise raison de s’opposer aux projets de solidarité, qu’il s’agisse de programmes neufs de logements sociaux (Porte d’Auteuil, Fayolle) ou d’accueil des plus démunis.

Claude Goasguen a enfin avoué vouloir faire durer le sujet le plus possible à des fins électorales, parlant ouvertement des prochaines élections législatives. Le centre d’hébergement est provisoire, le Maire du 16e a trois ans pour faire des propositions sérieuses sur un autre lieu de l’arrondissement et non des propositions dilatoires comme celle de l’ancien musée des arts et traditions populaires (bourré d’amiante) qui jouxte le jardin d’acclimatation,

Un collectif d’habitants du 16e que je soutiens a lancé une pétition en faveur de l’ouverture du centre allée des fortifications. Elle recueille déjà plus de 1100 signataires.

https://www.change.org/p/ben-samoun-georges-appel-collectif-habitants-de-paris-16%C3%A8me-pour-cr%C3%A9er-des-places-d-h%C3%A9bergement-d-urgence

À Paris, la solidarité est l’affaire de tous, y compris des arrondissements de l’ouest parisien. Un16e arrondissement humaniste et qui ne craint pas la mixité sociale existe. Nous voulons le promouvoir.

 

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante