16 engagements / 16e

16 jours , 16 engagements pour le 16e.  Découvrez chaque jour l’un de nos engagements

 

Engagement n°16. DONNER LA PRIORITÉ AUX QUARTIERS ET VILLAGES

 

PASSY / LA MUETTE

1. Aménager et végétaliser l’avenue Ranelagh au milieu du jardin éponyme.
2. Rénover le marché de Passy.
3. Elargir les trottoirs rue de Passy après concertation avec riverains et commerçants.
4. Rénover la Piscine d’Auteuil, en installer une provisoire.
6. Rendre plus accessible et plus sûre la promenade sur la petite ceinture entre les gares d’Auteuil et de La Muette

 

CHAILLOT / TROCADERO

1. Sécuriser la colline du Trocadéro grâce à la présence d’un commissariat mobile, en lien avec les commerçants, dispositif expérimenté l’été dernier.
2. Étudier la reconfiguration de la place du Trocadéro pour étendre celle des Droits de l’Homme et renouer avec le terre-plein central.
3. Rénover la fontaine de la place Victor Hugo.

 

 AUTEUIL SUD / PORTE DE ST-CLOUD / POINT DU JOUR

 

1. 1929-2014 : retrouver la superbe Piscine Molitor (avec créneaux réservés aux scolaires).

2. Créer une piscine  flottante sur la Seine au niveau du Parc A Citroën en face du 16e
3. Réactiver les Fontaines “les Sources de la Seine” de Landowski, Porte de Saint-Cloud.
4. Aménager sur une partie de la Porte de Saint-Cloud une place piétonne généreuse dédiée aux riverains.
5. Rénover les écoles primaires Murat et Erlanger, créer une crèche.
6. Créer un gymnase à Géo André pour les scolaires et les associations (projet voté).
7. Canaliser les supporters et sécuriser encore le quartier notamment lors des matchs du PSG.
8. Consulter les riverains et associations avant toute évolution du Parc des Princes.
9. Ouvrir la station de métro Molitor (existante mais sans sortie) les soirs de match.

 

AUTEUIL NORD / MOZART

1. Créer un passage entre le nouveau parc paysager des pelouses d’Auteuil et le remarquable Lac
supérieur pour mieux relier Auteuil au Bois.
2. Livrer en 2016 un nouveau gymnase respectueux de l’environnement (isolation bois et toiture
végétalisée), un mur d’escalade et un terrain de foot au Stade Suchet (projet voté).
3. Rendre accessible la nouvelle place des mousquetaires de Roland Garros en dehors de la
période du tournoi (mesure actée avec la FFT).
4. Améliorer la signalétique des Serres d’Auteuil pour une plus grande utilisation par les scolaires
de la découverte de la biodiversité (projet voté).
5. Livrer crèche, parking, bibliothèque et logements gare d’Auteuil.

 

DAUPHINE / VICTOR HUGO

1. Rénover le square Parodi (prévu par la Mairie de Paris avec l’installation provisoire du
Cirque familial Romanes qui pourrait aussi s’installer sur les pelouses de Saint-Cloud).
2. Végétaliser la chaussée centrale de l’« Avenue du Bois ». Il ne s’agit pas de constuire Avenue Foch mais de renouer avec ce qui fut la grande promenade des parisiens et de prévoir des expositions de grandes œuvres d’art au printemps et en été
3.  Reconfigurer la place du Maréchal de Lattre de Tassigny en tenant compte du tramway, de l’accès au Bois et de l’accès de l’université (dans ce contexte, nous avons décidé avec Anne Hidalgo d’abandonner le projet de garage à bus de tourisme).
4. Élargir le trottoir dédié au marché Saint-Didier et créer une crèche.

 

Engagement n°15. ENGAGER UN PLAN D’ÉCONOMIE SUR LES FRAIS DE RÉCEPTION ET DE FONCTIONNEMENT DE LA MAIRIE DU 16e

« Fustiger la dépense publique ne doit pas être une posture. Chaque responsable politique doit réduire les dépenses de fonctionnement dont il a la charge »

Le maire du 16e doit faire des efforts de bonne gestion des deniers publics. Le Député-Maire sortant ne propose aucune mesure d’économie sur les crédits à sa main malgré nos demandes.

1. Il ne suffit de déclarer que les impôts sont trop élevés, il faut quand on est en responsabilité réduire les frais de fonctionnement dont on la charge

2. Eviter les promesses inconsidérées et incompatibles avec la stabilité fiscale : une police de quartier serait couteuse, la privatisation ou la décentralisation de la propreté en conservant tous les agents publics aurait assurément un impact sur la taxe sur les ordures ménagères…(cout de la création d’une administration de la propreté par arrondissement que propose  mon concurrent)

 

Engagement n°14 : PACIFIER LES CONSEILS D’ARRONDISSEMENT

«Tentation de restriction des droits de l’opposition, invectives, le respect du pluralisme doit progresser »

1. Filmer les conseils d’arrondissement et les rediffuser sur internet pour plus de respect dans les relations entre le Maire et l’opposition.
2. Donner une tribune à l’opposition dans le journal du Maire selon les principes républicains généralement admis.
3. Adresser à l’opposition les voeux soumis au conseil 48h à l’avance et non sur table.

Thomas Lauret et JY Mano 19 dec 2012

Engagement n°13 : MIEUX ASSOCIER LES CONSEILS DE QUARTIER ET LES ASSOCIATIONS

Pour un 16e citoyen

1. Renforcer leur représentativité et leur diversité (associations, riverains, commerçants…)
2. Leur permettre de définir les espaces à végétaliser (ex, place de l’église d’Auteuil).
3. Permettre aux Parisiens par un vote électronique ou en Mairie de décider de 5% du budget
d’investissement de la Ville.
4. Associer des volontaires au diagnostic de sécurité et d’évolution des incivilités et en faire
des référents sur les questions de propreté et de recyclage, dans chacun de nos quartiers

 

Engagement n°12 :  MODERNISER ET RENFORCER LE NETTOYAGE DES TROTTOIRS

Maire, je ne me défausserais pas sur la Mairie centrale. Je co-piloterais la propreté, définirais les priorités avec les conseils de quartier, négocierais au lieu de rejeter le contrat local proposé par le Maire de Paris et accompagnerais la réorganisation avec les responsables de terrain.

1. Renforcer le nettoyage des trottoirs. En rapprochant le dépôt des camions d’Ivry à Issy, chaque agent gagnera une heure de travail par jour. Ces ressources seront réaffectées sur le terrain.
2. Renforcer les actions de sensibilisation mais aussi les contrôles et sanctionner les incivilités en verbalisant davantage.
3. Faire connaître l’application smartphone « dans ma rue » et le 39 75 qui permettent à chacun de signaler les problèmes.
4. Moderniser les équipements pour les rendre plus silencieux.

 

Engagement n°11 : FAVORISER LA DIVERSITÉ DES COMMERCES DE PROXIMITE

« Favoriser la diversité des commerces de proximité qui sont l’âme de nos quartiers »

1. Lutter contre l’uniformisation des activités commerciales (ex. rue de Passy) en partenariat avec les bailleurs.
2. Etendre le dispositif de la SEMAEST et Vital’Quartier pour le maintien des commerces de proximité (loyers aménagés).
3. Rénover le marché couvert de Passy.
4. Installer des cafés, kiosques, terrasses, galeries d’art en modules légers sur l’avenue Foch revégétalisée.
5. Elargir les trottoirs rue de Passy, en concertation avec les commerçants et riverains, tout en prévoyant de vrais espaces de livraison.

Thomas Lauret et l'équipe marché de Passy

Engagement n°10 : AGRANDIR LE PARC SAINTE-PERINE ET LANCER L’INNOVATION ÉCOLOGIQUE URBAINE

Associer les conseils de quartier au choix des espaces à végétaliser, développer les énergies nouvelles et lutter contre la pollution sonore, pour la qualité de notre environnement« 

1. Etendre le Parc Sainte-Périne sur les parties encore fermées au public.
2. Utiliser les énergies alternatives pour chauffer certains bâtiments publics (recyclage de la chaleur des ordinateurs et des calories des égouts).
3. Définir avec les conseils de quartiers les petits espaces et façades à végétaliser (ex. place de l’église d’Auteuil).
4. Lutter contre la pollution sonore en généralisant le revêtement acoustique sur les grands axes (voies sur berges, av. de Versailles, av. V. Hugo, …)

16 engagements / 16e

Engagement n°9 : ACCOMPAGNER LE CAMPUS PARIS DAUPHINE ET SON INCUBATEUR DE START-UP

Pour l’économie et l’emploi, valorisons cet atout universitaire dynamique »

1. Reconfigurer la place du Maréchal de Lattre de Tassigny.
2. Attribuer de nouveaux locaux à l’incubateur de Paris-Dauphine.
3. Créer des logements pour étudiants et chercheurs.
4. Tisser le lien entre l’université et la ville grâce au tramway et au projet de l’avenue Foch

Avec Paris-Dauphine, aujourd’hui enclavée entre le périphérique et les Maréchaux, notre arrondissement dispose de compétences majeures en gestion pour favoriser l’innovation, la réussite de jeunes start-up et l’épanouissement des esprits créatifs.

Dauphine Débat - Anne Hidalg. jpg

Avec les étudiants de Dauphine

Avec les étudiants de Dauphine

Engagement n°8 :  PROTÉGER LES PERSONNES ET LES BIENS AVEC DES CORRESPONDANTS DE NUIT

La sécurité est un sujet sérieux. Quand la droite supprime 1500 policiers à Paris entre 2009 et 2012 pour demander ensuite une police de quartier couteuse et en concurrence avec la police nationale, elle n’est pas crédible. Nous créerons dans le 16e une équipe de correspondants de nuit.

 

1. Créer une équipe de correspondants présents sur le terrain de 16h à minuit  pour veiller à la tranquillité des
habitants, prévenir la violence et œuvrer de concert avec la police.
2. Ouvrir un espace d’accueil adapté pour les femmes victimes de violence.

Entre 2009 et 2012, la droite a supprimé 1500 policiers à Paris (selon la Préfecture de Police) et crie aujourd’hui à l’insécurité. Manuel Valls vient d’en réaffecter 332. Plutôt qu’une police de quartier, coûteuse et en concurrence avec la police parisienne, nous généraliserons les équipes de correspondants, expérimentées avec succès dans d’autres arrondissements.

focus-securite_0

 

Engagement n°7 :  AIDER LES JEUNES ACTIFS, CLASSES MOYENNES, NOS ENFANTS A SE LOGER

 4364 résidents du 16e sont en attente d’un appartement.

Le logement est notre priorité n°1 »

1. Construire de nouveaux logements de qualité pour les jeunes actifs, pour les familles, pour les classes moyennes, avec des loyers entre 6,5€ et 14€ du m² et 18€ pour les logements intermédiaires.
2. Transformer les bureaux vides en logements et lutter contre les ventes à la découpe.
3. Remettre sur le marché une part des logements vacants après remise en état par une agence « MULTILOC » qui garantit un loyer au propriétaire.

Le 16e ne compte que 3,7 % de logements sociaux. Ce sont des aides-soignants, des infirmières,des policiers, des caissières, des salariés, des cadres intermédiaires, des jeunes actifs ou des moins jeunes qui ont subi une perte de revenu.
Le soutien (y compris financier) du Député-Maire à certaines associations qui bloquent les projets d’architectes Gare d’Auteuil (A. Démians, R. Ricciotti, F. Soler, F. Geipel) et celui de Fayolle (Agence Sanaa, prix de l’équerre d’argent 2014) est consternant. Ces projets respectent parfaitement le Plan local d’urbanisme tant en matière de hauteur que de densité. Les immeubles Bd Suchet font 8 et 9 étages, ils sont plus bas que les immeubles qui sont dernière nous sur la photo ci-dessous.

Gare d'Auteuil

« Le projet Gare d’Auteuil prévoient 342 logements (dont la moitié en accession à la propriété et la moitié sociaux, 66 places de crèches, 264 places de parking, 1 bibliothèque, 1 jardin public, des commerces). Découvrez par exemple les professions des attributaires du 62 rue de Passy »

Engagement n°6 : RENDRE LES SOINS ACCESSIBLES A TOUS

Aider les professionnels à s’installer pour qu’ils prennent soin de nos aînés, de nos enfants, de nous tous, quels que soient nos revenus

 

1. Aider les médecins qui s’engagent à ne pas dépasser les tarifs fixés par la Sécurité Sociale à s’installer dans des locaux à tarif préférentiel, au pied de nouveaux immeubles.
2. Moderniser et étendre les capacités de prise en charge des malades d’Alzheimer à l’hôpital Sainte-Périne.
3. Livrer 2 nouvelles maisons de retraite, rue de la Source et rue du Bouquet de Longchamp.
4. Créer un guichet unique en Mairie pour guider les personnes âgées dans les démarches d’aide à domicile et d’hébergement.

 

Le coût des loyers parisiens rend difficile l’exercice en secteur 1 et l’installation des médecins généralistes et spécialistes, comme des infirmières et autres professions paramédicales.

 

Engagement n°5 . CRÉER DES CRÈCHES ET UNE CARTE DE RÉDUCTION PARIS FAMILLE

 

Le blocage de 60 places de crèche avec le projet Gare d’Auteuil est inacceptable

1. Créer au moins 300 places de crèches supplémentaires, une crèche étudiée avec chaque nouveau programme de
construction : place Possoz, rue de la Pompe, gare d’Auteuil, rue Saint-Didier, rue Erlanger…
2. Créer une halte garderie dans la mairie du 16e.
3. Mettre en ligne les critères d’attribution des places en crèche.
4. Créer une carte Paris Famille de réduction sur les tarifs de cantine et des services municipaux : 10 % pour deux enfants,
20 % pour trois enfants.
5. Reconstruire les écoles 58, rue Erlanger et 162, Boulevard Murat.
6. Soutenir les épiceries solidaires (Centre Corot)

281 places ont été créées depuis 2001 contre 35 entre 1995 et 2001. C’est mieux mais cela reste insuffisant. Le blocage de 60 places et d’un parking avec le projet Gare d’Auteuil est inacceptable et incohérent. Le projet du Député-Maire de développer les crèches privées a été un échec au regard d’un modèle économique déséquilibré (une place revient entre 70 et 100€ par jour) et les critères d’attribution restent flous malgré nos multiples demandes.
crèche rue Erlanger - photo TL

 Engagement n° 4. PROMOUVOIR LA CULTURE ET LA CRÉATION DANS L’ESPACE PUBLIC

Le 16e doit rayonner au-delà de nos frontières en tirant le meilleur parti de l’exceptionnelle fondation Louis Vuitton pour la création

 

1. Conserver la gratuité des collections permanentes de Paris-Musées.
2. Soutenir la jeune création en lui permettant d’investir au printemps et en été certains lieux du Bois de Boulogne, le Parc Sainte-Périne, la future avenue Foch pour permettre de nouvelles rencontres entre les artistes, leurs œuvres et les habitants.
3. Proposer que Nuit Blanche investisse aussi le 16e au Trocadéro.
4. Soutenir les librairies indépendantes avec les moyens de la SEMAEST.
5. Livrer la bibliothèque publique prévue avec le projet Gare d’Auteuil

Les peintres, les écrivains furent nombreux à s’installer dans les villages du 16e. La culture est un levier de dynamisme économique et d’innovation sociale très puissant. Le 16e doit rayonner au-delà de nos frontières en tirant le meilleur parti de l’exceptionnelle fondation Louis Vuitton pour la création conçue par Frank Gehry, bientôt ouverte au public, en bordure du jardin d’acclimatation.

Fondation Louis Vuitton - photo TL 2013-11-13 10.19.38

Engagement n°3. DÉVELOPPER LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES, UN CHOIX DE SANTÉ PUBLIQUE

Un choix politique majeur

1. Étendre Autolib et expérimenter les scooters électriques.
2. Inciter à l’achat de voitures électriques par la gratuité de la recharge la nuit et l’accès aux
voies de bus (700 bornes dès 2014).
3. Installer des dispositifs de recharge rapide pour camions et bus.
4. Mettre en circulation des Vélibs électriques et étendre les pistes cyclables.

Pour lutter contre la pollution aux particules fines, nous ferons de Paris le leader mondial des véhicules électriques. Paris innove, Paris montrera la voie aux grandes métropoles mondiales comme elle l’a fait avec Velib

 

Engagement n°2. VÉGÉTALISER l’AVENUE FOCH ET RENOUER AVEC LE BOIS

« Poursuivre la reconquête du Bois de Boulogne,

lieu emblématique de la beauté du Paris romantique du XIXe« 

1. Végétaliser la chaussée centrale de l’avenue Foch et retrouver l’esprit de «l’avenue du Bois» qui fut, avant l’ère de la voiture, l’une des promenades préférées des Parisiens. Il ne s’agit pas de construire des immeubles Avenue Foch.
2. Etudier le moyen collectif de relier le week-end les portes aux principaux points d’intérêt du Bois de Boulogne.
3. Réaménager la promenade des étangs entre l’hippodrome de Longchamp et la Seine selon les dessins originaux d’Alphand (projet voté).
4. Rouvrir le chalet de la Croix Catelan, concédé, et restituer 3,8 ha au Bois (projet voté).

 

Une reconquête déjà engagée :
• nouveau parc paysager des pelouses d’Auteuil
• végétalisation du «Carrefour des Lacs»
• réhabilitation de la Grande Cascade
• restitution du « Lac des Patineurs » du Tir aux pigeons

"L'avenue du Bois" Promenade du dimanche

« L’avenue du Bois » Promenade du dimanche

Charte du Bois de Boulogne 2003, préservation et reconquête :
• réhabilitation des paysages et restauration des milieux naturels
• réduction de la circulation automobile en prenant en compte la réalité de celle-ci : semaine/week end
• reconquête de l’espace public du bois et une gestion cohérente et transparente des activités qui s’y déroulent

 

Engagement n°1 : PROLONGER LE TRAMWAY DES MARÉCHAUX

1. Prolonger le tramway jusqu’à Auteuil parce que Paris ne s’arrête pas au Pont du Garigliano, parce qu’il faut faciliter la vie de ceux qui habitent Auteuil Sud.
2. Relier Auteuil et les portes Dauphine et Maillot dans un second temps.
3. Prévoir des parkings pour les riverains.
4. Prolonger les horaires de fin du métro progressivement.

La droite s’est toujours opposée au tramway, mais rappelons-nous : le train de la petite ceinture
passait Boulevard Exelmans jusqu’en 1943, date à laquelle une bombe coupa le viaduc au niveau
de la rue Chardon-Lagache.

Tramway Histoire et Futur

Tramway Histoire et Futur

municipales2008benestroff |
chenieres |
aussillonunissonsnosdiffere... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mairiesthilaire
| Agir ensemble pour Baye
| La Meuse indépendante